SPECIAL NOUVEAU CLIENT - 3 séances privées pour 280chf

Nouvelle offre spéciale petit groupe client - 3 cours pour 120chf

NEW CLIENT SPECIAL - 3 privates sessions for 250chf

SPÉCIAL NOUVEAU CLIENT - 3 séances privées pour 280chf

OFFRE SPÉCIALE NOUVEAU CLIENT PETIT GROUPE - 3 cours pour 120chf

pilates étirementpilates pieds Mat équipement reformer Genève Plan-les-Ouates équipé cours collectif privée individuel force abdominale posture souplesse

Pourquoi la flexibilité est importante et comment augmenter votre flexibilité.

Des articulations souples aident non seulement à prévenir les blessures, mais elles améliorent également des choses comme votre swing de golf et vos performances sur le court de tennis, et préservent votre capacité à effectuer des activités simples de la vie quotidienne.

 

Que vous vous penchiez pour attacher vos chaussures ou que vous tendiez la main pour sortir quelque chose d’une armoire, vos muscles – et par conséquent vos articulations – doivent rester souples pour maintenir une amplitude de mouvement complète. Si vous n’avez pas cette flexibilité, d’autres muscles entrent en jeu pour compenser les déficits.

 

Au fil du temps, ces comportements qui pallient un manque de flexibilité peuvent entraîner des blessures. Par exemple, si vos fléchisseurs de hanche sont tendus, vous pourriez commencer à utiliser le bas de votre dos ou vos ischio-jambiers plus que vous ne le devriez pour atteindre vos objectifs de mouvement. D’ici peu, vous constaterez que vous avez mal au bas du dos ou que vous avez les ischio-jambiers tirés.

 

Il est donc essentiel de s’assurer que tous vos muscles ont la flexibilité nécessaire pour faire ce dont ils ont besoin.

 

Il existe quatre types d’étirements : les étirements actifs, les étirements passifs, les étirements dynamiques et les étirements PNF.

Étirements actifs

 

Cette technique adopte et maintient une pose tout en utilisant exclusivement les muscles du groupe ciblé. Par exemple, la flexion de la cheville d’avant en arrière implique l’utilisation des muscles du mollet lorsqu’ils maintiennent les orteils dans une position pointue et lorsque les orteils sont relevés vers le tibia. Les muscles remplissent des fonctions opposées lorsque l’un s’allonge et que l’autre se contracte.

Étirement passif

 

Tenir une position ou une pose avec gravité. Par exemple, les étirements des ischio-jambiers impliquent de se pencher au niveau de la taille pour toucher vos orteils, de lâcher prise et de maintenir cette pose pendant plus de 30 secondes avant de faire un étirement plus profond.

Étirement dynamique

 

Ce sont des étirements vivants qui s’appuient sur l’élan pour se dérouler à travers des mouvements répétés. Un exemple est d’effectuer un étirement des ischio-jambiers où votre jambe est balancée vers le haut lors d’un coup de pied dans toute son amplitude de mouvement. A chaque passage, une progression progressive en hauteur est atteinte.

Étirement PNF

 

La Facilitation Neuromusculaire Proprioceptive (PNF) est initialement apparue comme une forme de rééducation en raison de son efficacité dans une gamme croissante de motivations. C’est ce qu’on appelle un type d’étirement actif assisté.

 

Le muscle est amené au point de tension, maintenu pendant 30 secondes, puis une contraction isométrique est maintenue pendant 30 secondes, cette nouvelle longueur est maintenue pendant une minute. Cela doit être répété 3 fois pour le même tronçon.

À quelle fréquence dois-je m’étirer ?

 

Vous devez diviser vos séances d’étirements en étirements passifs stimulants – ou étirements PNF et réparateurs – au cours de la semaine. Bien sûr, plus c’est mieux et la régularité est la clé !

 

Venez rejoindre l’équipe de One Pilates qui peut vous aider à créer pour vous une routine d’étirement ciblée et variée pour tout le corps !